Cohérence quantique de systèmes macroscopiques

Benoît Douçot (LPTHE Jussieu)

2008-05-16 14:30, Salle Itzykson, IPhT
2008-05-23 14:30, Salle Itzykson, IPhT
2008-05-30 14:30, Salle Itzykson, IPhT
2008-06-06 14:30, Salle Itzykson, IPhT
2008-06-13 14:30, Salle Itzykson, IPhT
2008-06-20 14:30, Salle Itzykson, IPhT
Approved by the École Doctorale ED 107
Abstract: 

Alors que la mécanique quantique élaborée dans la première moitié du vingtième siècle s'est souvent pensée comme en rupture radicale avec la mécanique classique, les physiciens semblent maintenant majoritairement partager l'idée d'un passage graduel entre ces deux images du monde.

Ainsi la possibilité d'une description classique semble inscrite au cœur même de la mécanique quantique. Cette prise de conscience provient de l'étude expérimentale et théorique de nombreux systèmes quantiques couplés à un environnement macroscopique, en se plaçant dans le cadre orthodoxe de la mécanique quantique. Le passage du monde quantique au monde classique (souvent appelé décohérence) est alors compris comme le résultat de l'intrication entre les degrés de liberté de l'environnement et le système quantique, qui en général ne peut plus être décrit par un état pur dans l'espace de Hilbert associé, mais par un mélange statistique.

Dans ce cours, nous commencerons par étudier la décohérence pour elle-même. Nous verrons ensuite comment l'étude du couplage entre un système quantique et son environnement permet de décrire des situations intéressantes pour la physique, comme l'effet tunnel pour des variables collectives de systèmes macroscopiques, ou encore la conception de mesures atteignant les limites permises par la mécanique quantique. Enfin, je décrirai des propositions récentes pour construire des systèmes quantiques en principe protégés contre la décohérence. Ces mémoires quantiques sont étroitement liées à des théories de jauge sur réseau en 2+1 dimensions avec des symétries discrètes, et elles peuvent être réalisées à partir de circuits supraconducteurs.

  1. Généralités sur la décohérence: pourquoi il est difficile de l'éviter ! Modèles d'environnements gaussiens.
  2. Etats thermiques d'un sous-système induits par une évolution quantique cohérente: l'effet Unruh au laboratoire ? Exemples d'environnements non-gaussiens: bains de spins.
  3. Effet tunnel de variables collectives en présence de dissipation. Illustrations dans la physique des circuits supraconducteurs.
  4. La mesure comme interaction d'un système quantique avec un objet macroscopique. Application à la description de mesures optimales.
  5. Le principe de la protection topologique contre la décohérence.
  6. Effet du bruit sur les mémoires quantiques topologiquement protégées. Vers le calcul quantique topologique.
Series: 
IPhT Courses
Short course title: 
Cohérence quantique
Poster: 
Arxiv classes: